Image de Mesut Kaya

Qu'est ce que le surbooking ? Quels sont mes droits ?

Dernière mise à jour : 4 juil.

Communément appelé surbooking, la surréservation est une pratique courante dans le transport aérien qui permet d'optimiser le taux de remplissage et les revenus des compagnies aériennes. Mais de quoi s'agit il exactement ? Quels sont vos droits si vous en êtes victime ?



En quoi consiste la pratique du surbooking ?


A380 singapour airline
Un avion qui décolle sans vous ?

Comme je vous l'indiquais en introduction, cette pratique est majoritairement utilisée par les compagnies aériennes mais on retrouve également cette manière de procéder dans le ferroviaire, l'hôtellerie et la restauration, même si pour ces derniers, cela reste peu connu car "moins vendeur".Aujourd'hui, nous nous pencherons exclusivement sur les transporteurs aériens mais les raisons qui se cachent derrière les surréservations sont identiques.


Il faut savoir, et cela peu surprendre, qu'au moment de prendre l'avion, un certain nombre de passagers ne se présentent pas à l'enregistrement. Les raisons de ces "no-shows" ( terme utilisé dans le secteur ) sont nombreux. A l'heure des low-costs, un passager qui achète un billet 20 euros considère que ce n'est pas grave s'il perd cette somme en ne prenant pas son avion. C'est d'ailleurs la raison principale. Parmi les autres raisons possibles, on peut citer les personnes malades, qui ratent le réveil, les pannes de voiture, etc....


Partant de ce constat, et sachant que cela arrive sur la quasi totalité des vols, les compagnies aériennes estiment qu'environ 10% des passagers ne se présenteront pas le jour J. Ainsi, si un transporteur fait voler un appareil de 100 sièges, il mettra en vente 110 sièges car il sait par avance que 10 passagers ou plus, ne viendront. Dans 90% des cas, si ce n'est plus, personne ne se rend compte de rien ( croyez en mon expérience ). Tout le monde est heureux et la compagnie aérienne augmente ses bénéfices. D'ailleurs, sachez que vous pouvez vous faire rembourser une grosse partie d'un billet d'avion non remboursable... !

Malheureusement, il arrive que tout le monde vienne le jour J, et là, c'est le drame ! Si vous êtes confronté au surbooking, quels sont vos droits ?


Que puis je réclamer si je suis victime de surbooking ?


gif

Si vous êtes victime de surréservation, la compagnie aérienne se doit de respecter une règlement européen, elle ne peut pas faire n'importe quoi, comme cela est écrit dans Règlement européen du 11 février 2004 relatif à l'indemnisation et l'assistance des passagers en cas de refus d'embarquement et d'annulation ou de retard important d'un vol .


Voici en résumé ce dont à quoi vous pouvez prétendre :




La compagnie vous propose une place sur le prochain vol :

La compagnie ne vous propose pas un nouveau vol ou vous refusez pour d'autres motifs :

​Si vous acceptez d'attendre le prochain vol ( qui n'a pas forcément lieu le jour même ), alors la compagnie doit vous prendre en charge.

C'est à dire payer : l'hébergement, la nourriture et les frais annexes induits par l'annulation.

La compagnie doit vous rembourser sous 7 jours francs.

Vous pouvez par exemple être dans ce cas si vous partez pour un week end et qu'au final votre vol aller est annulé, rendant le déplacement inutile.

A noter : il est possible que la compagnie fasse un appel à des volontaires. Si vous acceptez, alors vous ne rentrerez plus dans le cadre du règlement européen mais vous devrez alors accepter les conditions de la compagnie ( c'est parfois moins rentable).

Quelles sont les indemnités ?

​Pour un vol ne dépassant pas 1500 kms

250 euros

400 euros

Au delà de 3500 kms

400 euros pour un trajet intra-UE

600 euros pour un trajet de l'UE vers hors-UE

Comment éviter le surbooking ?

airport
Enregistrement

Il est très simple d'éviter les surréservations. Il suffit de garder en tête que les passagers


qui en sont victimes sont celles qui se présentent en dernières. En partant de ce constat, voici mes conseils :

  • effectuez votre enregistrement dès que possible sur internet

  • ne venez pas à la dernière minute au dépose bagage

  • n'arrivez pas à la dernière minute à l'aéroport, même si vous avez déjà votre billet en main.

Jouez avec le surbooking ! Parole de pro !

Stay Calm and Surbook !
Stay Calm and Surbook !

Comme vous l'avez lu juste au dessus, être victime de surbooking peut rapporter gros et il est parfois intéressant de savoir jouer avec, surtout si vous n'êtes pas forcément pressé de rentrer chez vous...


Petite anecdote : lorsque j'étais agent de voyage, j'ai vu une famille de retour de vacances à mon agence ( qui dépendait d'une compagnie aérienne ) réclamer les 600

euros promis à chacun d'entre eux.... Il étaient 4.... Je vous avoue que j'étais assez gêné, mais la famille m'a expliqué que cela leur a permis de prolonger le séjour de 48h car pas d'autres vols, et tout ça, aux frais de la princesse....

Et oui, cette famille avait tout calculé et connaissait les ficelles !


En effet, si votre vol est survendu, comme indiqué plus haut, la compagnie aérienne DOIT tout payer jusqu'à ce qu'elle vous ramène à bon port. Ainsi, il existe des voyageurs experts qui cherchent à être surbookés ! Pour réussir, voici des conseils :

  • venez à la dernière minute

  • soyez les derniers à vous enregistrer

  • avant de prendre votre vol, regardez sur internet la veille si celui-ci est encore disponible à la réservation. Si ce n'est plus le cas, c'est qu'il est probablement complet... !

  • vous pouvez négocier que la compagnie vous surclasse voir vous réserve une place sur une autre compagnie aérienne ( elle vous devra quand même les indemnités)



25 vues0 commentaire
vecteezy_continuous-line-drawing-of-traveler-man-sitting-with__edited.png

LES ARTICLES

Astuces
    &
Voyages

Mongolfière
  • Instagram Black Round